Compteur d'eau électronique

Sommaire

Avoir un compteur d'eau électronique permet de connaître la consommation en eau d'un point précis comme une douche, la salle de bain ou l'arrosage. Jusqu'alors on ne pouvait qu'en estimer la consommation ce qui, notamment en cas de location saisonnière ou de chambre d'hôtes, pouvait aboutir sur une perte difficile à estimer. La pose d'un compteur d'eau électronique peut être une excellente avancée pour le consommateur lorsqu'il s'agit d'un compteur partiel installé où on le souhaite sur la distribution. C'est parfois la compagnie des eaux qui décide de remplacer le compteur d'eau général par un compteur électronique.

Bon à savoir : l'article 15 de la loi n° 2019-1461 du 27 décembre 2019 dite « Engagement et proximité » ouvre la possibilité aux collectivités d’adopter des tarifs afin de rendre effectif le droit d’accéder à l’eau potable et à l’assainissement dans des conditions économiquement réalistes pour tous. Cette disposition permet l’application aux ménages modestes de mesures comme la définition de tarifs tenant compte de la composition ou des revenus du foyer, l’attribution d’une aide au paiement des factures d’eau (« chèque-eau »), une aide à l’accès à l’eau ou un accompagnement aux économies d’eau (recherche de fuite, gestes pour économique l’eau, etc.).

Le principe des compteurs d'eau électroniques

On parle au pluriel parce que si le principe de mesurer une quantité d'eau passant dans une conduite est commun, deux grands types de compteurs d'eau électroniques existent.

Le compteur d'eau électronique pour point de distribution

Il s'agit d'un petit boîtier électronique avec cadran numérique que tout particulier intercale facilement dans son domicile sur un bec de robinet, un tuyau d'arrosage, une douchette ou sur une canalisation en sortie de nourrice (clarinette de répartition). Le boîtier donne en permanence à l'utilisateur la quantité d'eau qui s'est écoulée au travers du compteur électronique afin de pouvoir mesurer la consommation de ce point d'eau, en vue de la réduire pour économiser la ressource ou de facturer la consommation réelle à un utilisateur (en location ou camping par exemple).

Le compteur d'eau électronique général d'adduction au réseau

Là, il s'agit du compteur d'eau électronique que le fournisseur d'eau ou la compagnie des eaux installe en lieu et place du compteur mécanique existant. Le but de ce compteur d'eau électronique est, en plus de mesurer la consommation de l'abonné, de permettre la télé-relève par la compagnie sans avoir à se déplacer. Pour ce faire, il s'agit d'un compteur d'eau communiquant par ondes électromagnétiques à l'image du compteur Linky pour l'électricité ou Gaspar pour le gaz.

Bon à savoir : les compteurs à télé-relève font polémique pour plusieurs raisons : il y a le risque de l'intrusion dans la vie privée en surveillant les consommations, et le fait que les ondes électromagnétiques que ces compteurs émettent peuvent être nocives. Pour mémoire, le compteur général (eau, gaz, électricité) appartient au distributeur et n'est que loué à l'abonné.

Note : dans le cadre du déploiement des compteurs communicants sur l'ensemble du territoire, l'Agence nationale des fréquences (ANRF) a prévu que toute personne physique ou morale puisse demander de faire mesurer l'exposition aux ondes électromagnétiques de locaux d’habitation ou de lieux accessibles au public. La demande doit se faire en remplissant le formulaire Cerfa n° 15003, lequel doit être ensuite signé par un organisme habilité (collectivité territoriale, association agréée, fédérations d'associations familiales, etc.). Les résultats des études sont ensuite rendus publics sur le site cartoradio.fr.

Le compteur d'eau électronique : son achat et sa pose

Selon le type de compteur d'eau électronique, la pose, les obligations et le prix diffèrent.

Le compteur d'eau électronique pour point de distribution

Chacun peut en acquérir un ou plusieurs et les placer où bon lui semble sur sa distribution d'eau en aval du compteur général. Certains ont des raccords de plomberie à visser ou à sertir sur une canalisation en cuivre, PER ou multicouche, alors que d'autres se vissent sans outil sur un tuyau d'arrosage, un robinet de tirage ou un flexible de douchette. Il ne nécessite aucune alimentation extérieure car il est équipé d'une pile interne.

Bon à savoir : prévu pour être placé sur un tuyau d'eau froide ou tempérée, un compteur d'eau électronique peut mesurer toute la consommation en eau chaude d'une installation en le montant juste en amont du dispositif de production d'ECS (eau chaude sanitaire).

Le compteur d'eau électronique à télé-relève par radiofréquences

C'est la compagnie distributrice des eaux qui obtient (ou non) l'autorisation municipale pour remplacer son compteur mécanique par un nouveau compteur à télé-relève. Comme pour Linky et Gaspar, ainsi que pour les répartiteurs de frais de chauffage à télé-relève, même si la législation autorise l'installation, de nombreux opposants contestent son incursion dans la vie privée et ses émissions d'ondes électromagnétiques.

Bon à savoir : afin d'éviter la propagation des ondes électromagnétiques émises par les compteurs d'eau communicants, certains les entourent de métal (feuille d'aluminium) afin de réduire voire de supprimer le niveau d'émission.

 

Le prix d'un compteur d'eau électronique

Un compteur d'eau électronique pour un point de distribution, qui s'installe partout facilement, s'achète entre 40 € et 60 € environ en fonction de son esthétique et de sa compacité.

Le compteur d'eau électronique communicant qu'une compagnie de distribution d'eau peut installer sur son réseau est généralement gratuit s'il est effectué à l'initiative du distributeur. Toutefois, au vu du coût de remplacement et des millions de compteurs à remplacer, on peut redouter que le prix de l'abonnement ne souffre des investissements à récupérer.

Ces pros peuvent vous aider