Robinet d'arrêt

Sommaire

Pratique pour couper rapidement et facilement l'eau, le robinet d'arrêt s'installe sur les arrivées d'eau au niveau du compteur et des points d'alimentation les plus importants. S'il est d'un coût très modeste, surtout au regard de son utilité, sa pose doit cependant être soignée pour éviter tout risque de fuite.

À quoi sert un robinet d'arrêt ?

Caractéristiques

Le robinet d'arrêt est classiquement doté d'une poignée en forme de potence. À clapet, l’étanchéité de tête est assurée par un système de presse-étoupe : la manette de fermeture doit être vissée de plusieurs tours pour assurer la coupure complète. Son principal inconvénient est lié à l'usure de la tête et du joint de compression, qui peuvent malgré tout être remplacés.

On trouve également des robinets à boisseau sphérique : le passage direct n'est perturbé par aucun rétrécissement, ni aucune déviation du parcours d'eau. Le fonctionnement est silencieux et la rotation d'1/4 de tour de la manette suffit à assurer la coupure.

Le robinet d'arrêt peut être droit ou en équerre et composé de laiton brossé, chromé, nickelé ou de matière synthétique d'aspect chromé. Certains sont équipés d'un robinet de vidange pour vider l'eau contenue dans la canalisation.

Remarque : le robinet d'arrêt diffère de la vanne d'arrêt par sa taille. Il est en effet généralement plus petit que la vanne et destiné aux conduits de faible diamètre.

Usages

Le robinet d'arrêt permet de couper l'arrivée d'eau d'une pièce ou d'une installation en cas de fuite, de réparation ou de modification, sans pour autant en priver l'ensemble du logement. En extérieur, il permet également de couper et de purger l'eau durant l'hiver ou pendant une longue absence s'il est équipé d'un robinet de vidange.

Le robinet d'arrêt est essentiel sur certaines parties du réseau d'alimentation d'eau : au niveau du compteur (robinet d'arrêt général), mais aussi de la cuisine, de la salle de bain, des W.-C., de la machine à laver, de la robinetterie extérieure, etc.

Poser un robinet d'arrêt

Méthode

  1. Commencez par couper l'eau au robinet d'arrêt général.
  2. Reportez à la craie, sur le tuyau où vous souhaitez poser le robinet d'arrêt, la longueur de ce dernier.
  3. Sciez le tuyau à l'aide d'une scie à métaux.
  4. Polissez les extrémités du tuyau à l'aide d'un papier abrasif.
  5. Emboîtez le robinet d'arrêt.
  6. Appliquez du téflon ou de la filasse de chaque côté du robinet d'arrêt, avant de placer la rondelle d'étanchéité.
  7. Vissez les écrous de raccordement jusqu'à ce qu'ils soient complètement bloqués. Attention cependant à ne pas trop serrer afin d'éviter toute rupture ou déformation.

Remarque : il existe également des robinets d'arrêt autoperceurs (ou autoforants). Dotés d'une pointe qui perce la canalisation, ils s'installent facilement pour contrôler le passage de l'eau, mais aussi son débit.

Prix et points de vente

Vous trouverez des robinets d'arrêt dans les enseignes de bricolage, certaines grandes surfaces ou sur Internet. Leur prix est modeste : comptez à partir de 3 € environ, selon le type et le matériau du robinet.

Ces pros peuvent vous aider