Bornes et regards de comptage

Sommaire

Le temps est loin, où l’on enterrait les compteurs d’eau entre quatre plaques de béton, posées à la va vite et plus ou moins jointes. Aujourd’hui, les bornes et les regards de comptage sont des équipements techniques, fruits de recherches et d’expérimentations poussées.

Intéressons-nous aux installations domestiques, qui représentent 90 % du marché des bornes et regards de comptage.

Faut-il choisir une borne ou un regard de comptage ?

Bien que les hivers soient moins rigoureux depuis quelques décennies (source : Météo-France), les industriels se sont attachés à améliorer sensiblement les performances en matière de protection contre le gel.

La toute dernière innovation exploite les calories gratuites du sol qui, sous nos latitudes, ne gèle jamais à plus d’un mètre de profondeur.

Remarque : il serait incommode de placer les appareils à une telle profondeur, mais la tendance actuelle est à la récupération de ces calories, pour climatiser l’abri de compteur.

Enterré ou en surface, l’abri du compteur sera choisi en adéquation avec les contraintes et les règlements locaux.

En principe, le propriétaire de l’installation est seul décisionnaire en la matière, pourtant c’est en réalité, loin d’être une règle absolue. En effet :

  • une maison ancienne ou "clefs en main" sera toujours vendue équipée ;
  • un terrain situé dans un lotissement sera déjà pourvu d’une borne (ou plus rarement d’un regard) de comptage, choisi par le lotisseur ;
  • les règlements du service local des eaux prévoient souvent un type d’abri homologué.

Bon à savoir : dans tous les cas, le propriétaire reste redevable les dégâts ou de l’excédent de consommation provoqués par un équipement inadapté. Il est donc impératif de rester très vigilant sur les qualités du système en place.

Qualités des bornes et regards de comptage

Résistance mécanique et durabilité

Ce sont les qualités de base indispensables. Le regard doit en effet résister pendant plusieurs décennies à la pression croissante de la terre, à la compression, à l’écrasement et à la voracité de certains insectes (gourmands de leurs isolants).

Bon à savoir : les formes arrondies, demi-sphériques, cylindriques ou coniques sont les plus résistantes.

Protection contre le gel

En extérieur, le gel est la première source de dégradation, de rupture ou de d’indisponibilité des circuits et des appareils hydrauliques.

La capacité à conserver, dans toutes circonstances, le compteur et ses compléments à l’abri du gel est donc une fonction prioritaire.

Astuce : si l’abri compteur est insuffisamment isolé ou si les canalisations trop peu profondément enfouies, laisser un robinet couler goutte à goutte suffit quelquefois à éviter les coupures d’alimentation et les ruptures d’appareils ou tuyauteries. Par respect pour la ressource, il convient de récupérer ce filet d’eau.

Protection contre les UV

Comme certaines tuyauteries, les composants du compteur ou de ses accessoires, peuvent être sensibles à l’agression des UV. Il faut donc y veiller.

Caractéristiques des regards de comptage

Installation

Pour préserver l’obligation d’accès au compteur depuis la voie publique, les regards sont souvent installés sous un parking privé.

Il est important de choisir alors, un système résistant aux charges de roulement des véhicules et de l’éloigner des passages habituels de roues.

À noter : pour le tampon (couvercle), la fonte est toujours préférable à l’acier ou au béton. La base des regards doit être convenablement drainés.

Matériau

Monoblocs ou à monter, les regards en béton sont les systèmes les plus économiques et les plus répandus.

Bon à savoir : pour l’isolation, éviter d’employer des matériaux tels que laine de verre, laine de roche, paille ou tout autre isolant absorbant l’eau. Préférer des plaques de polystyrène ou des sacs en plastique, remplis de cacahuètes de la même matière.

Il existe des regards en matière synthétique ou en composite de forme cylindrique, rectangulaire ou carrée. Ils peuvent disposer de puits profonds pour profiter au maximum des calories géothermiques gratuites.

Regards préfabriqués pré-équipés

Certains regards sont conçus de telle façon que seuls les raccordements aux réseaux public et privé sont à effectuer sur chantier.

Ils contiennent tout ou partie des éléments indispensables au réseau :

  • vanne d’arrêt ;
  • compteur 110 ou 170 mm (ou gabarit intercalaire permettant le montage de votre propre matériel) ;
  • clapet antipollution ;
  • vanne de sectionnement ;
  • système de purge manuel (ou automatique périodique, pour la sécurité sanitaire des sections de réseaux peu utilisées).

 

Spécificités des bornes de comptage

En béton, en matières synthétiques ou composites, les bornes offrent les mêmes fonctions que les regards, mais présentent certaines spécificités qui ont fait leur succès :

  • elles sont intégrables aux murets de clôture et hors envahissement des eaux pluviales ;
  • leur temps de pose est réduit ;
  • elles présentent une meilleure adaptation aux caractéristiques du terrain ;
  • elles supportent moins de sollicitations mécaniques ;
  • le relevage des compteurs est plus aisé.

Bon à savoir : comme les regards enterrés, les bornes peuvent bénéficier de dispositifs antigel géothermiques très profonds (jusqu’à 165 cm).

Prix des bornes et regards de comptage

Les prix varient de quelques dizaines à plusieurs centaines d’euros en fonction :

  • de la marque ;
  • du nombre de réseaux ;
  • des matériaux ;
  • de la technique antigel ;
  • de la zone géographique de l’installation.

Bon à savoir : certains regards préfabriqués nécessitent la pose de compteurs coaxiaux, beaucoup plus onéreux que les modèles droits. Ce surplus d’investissement ne semble justifié par aucune plus-value technique ou fonctionnelle.

Pour en savoir plus :

  • Les interventions d'urgence en plomberie sont souvent minimes, mais certains plombiers profitent de votre situation souvent désespérée et urgente pour majorer leurs prix... Profitez de nos nos conseils pour vous aider à déjouer les escroqueries du dépannage à domicile !
  • Tout ce qu'il faut savoir sur la pression de l'eau, qui peut être différente selon les villes et entraîner des problèmes sur votre installation.
  • On fait avec vous un tour d'horizon sur votre installation sanitaire.

Ces pros peuvent vous aider