DTU plomberie

Sommaire

Le DTU (Document Technique Unifié) est un ensemble d’opuscules produits par la Commission Générale de Normalisation du Bâtiment/ DTU et l’AFNOR est diffusé par le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB).

Chaque corps de métier du bâtiment fait l’objet d’un ou plusieurs DTU. Le lot DTU plomberie porte le numéro 60. Il est composé de 11 fascicules, dont le DTU 40.5 relatif aux travaux d’évacuation des eaux pluviales.

Il peut être complété par les DTU : N° 61 gaz, N° 64 assainissement et N° 65 chauffage. Nous faisons le point.

Bases du DTU plomberie

Le DTU de plomberie compile l’ensemble des règles techniques, administratives et de calculs appliqués aux travaux de plomberie.

Cahiers des clauses techniques

Les CCT précisent les critères de choix et les pratiques correctes, pour la mise en œuvre des matériaux et des équipements dans le respect des normes en vigueur.

Depuis l’édition de décembre 2012, il est scindé en 3 parties :

  • La 60.1.1.1 reprend la compatibilité entre métaux, les processus de corrosion électrolytique, la protection des réseaux contre le gel, la condensation, les proliférations bactériennes et virales et le tartre. On y trouve également les différentes techniques d’assemblages et les règles de pose.
  • La 60.1.1.2 traite des réseaux d’évacuation.
  • La 60.1.1.3 s’intéresse aux robinetteries, aux équipements sanitaires et de fourniture d’eau chaude sanitaire.

Cahiers des clauses spéciales

LesCCS sont des sortes de codes de bonne conduite.

Ils précisent les prestations et les limites de compétences dont relèvent chaque métier et les obligations dont il est redevable envers les autres corps de métiers et les maîtres d’ouvrage.

Règles de calcul

Cette annexe définit les méthodes de calcul applicables au dimensionnement des tuyauteries d'alimentation et de distribution d'eau froide et chaude, des canalisations d'évacuation d’eaux usées et des eaux pluviales.

DTU plomberie : quelle est son utilité ?

C’est le document de référence commun à l’ensemble des parties prenantes d’un marché, public ou privé, relatif à la réalisation du projet, la fabrication, l’installation, la mise en service et la réception, d’un réseau d’alimentation et de distribution en eaux chaude et froide d'un bâtiment :

  • Les professionnels adoptent ses recommandations pour s’assurer que le choix des matériaux et équipements, leurs techniques de montage et la fonctionnalité des réseaux, sont conformes aux bons usages et aux normes en vigueur.
  • Les maîtres d’ouvrage l’utilisent comme garantie d’exécution de leurs travaux, dans les règles de l’art, avec des matériaux adaptés et des études de fonctionnalité validées.
  • Les assurances s’appuient sur ces textes pour définir la limite de leurs responsabilités et les exclusions attachées aux garanties des contrats.
  • Les experts et tribunaux les consultent, pour définir, en cas de litige, la validité des arguments de chaque partie et fonder un jugement circonstancié.

Issus d’une coopération entre professionnels et pouvoirs publics, les DTU tiennent aussi un rôle actif dans l’évolution des normes.

Ils servent quelquefois, de mise à l’épreuve, pour la validation de nouveaux matériaux ou de techniques de pointe qui seront ensuite intégrées aux normes nationales et européennes.

Bon à savoir : pour des marchés privés, les professionnels n’ont aucune obligation légale à suivre les recommandations des DTU. Ne pas le faire, engage toutefois lourdement leur responsabilité, y compris au plan pénal, en cas de litige.

 

Où se procurer le DTU de plomberie ?

Le DTU plomberie est vendu dans la boutique en ligne du CSTB :

  • sous forme de fascicules brochés en papiers, au prix de 350 € HT ;
  • sous forme numérique, par abonnements de 12 mois, au prix de 199 € HT.

Note : l’abonnement en ligne donne accès à l’importante documentation complémentaire des guides pratiques, édités par le CSTB ou ses partenaires.

Pour aller plus loin :

Ces pros peuvent vous aider