Mitigeur encastrable

Sommaire

À la fois discret et design, le mitigeur encastrable ne laisse visible que son corps et ses commandes, sa valve étant dissimulée. C'est avant tout un choix déco, plébiscité dans les salles de bain contemporaines. Thermostatique ou non, il s'encastre dans la douche, sur la baignoire ou sur le lavabo. On le choisit parmi différentes formes et matériaux pour qu'il s'accorde à l'esthétique de la salle de bain.

Bon à savoir : dans la douche, l'encastrement du mitigeur devient obligatoire si vous souhaitez installer une pomme de tête, à moins d'opter pour une colonne de douche.

Mitigeur encastrable : thermostatique ou non

Mitigeur encastrable

Le mitigeur encastrable est le seul robinet où une seule manette, activée horizontalement, permet de régler à la fois le débit et la température. Une main suffit ainsi pour utiliser cette manette ergonomique, pratique également pour les enfants.

Mais le réglage de la température reste imprécis.

Attention : de plus, il existe un risque de brûlure si la manette est restée en position eau chaude, ou si un faux mouvement change malencontreusement la température.

Mitigeur thermostatique encastrable

Le mitigeur thermostatique encastrable est équipé de 2 manettes, l'une utilisée pour régler le débit de l'eau, l'autre pour régler la température, qui est ainsi fixée au degré souhaité.

La température de l'eau reste constante, même en cas de baisse de pression, par exemple lorsque quelqu'un utilise un autre robinet dans la maison.

Le mitigeur thermostatique de douche permet ainsi d'économiser l'eau, puisque la bonne température est atteinte sans qu'on ait besoin de tâtonner en la laissant inutilement couler.

Le principal inconvénient du mitigeur thermostatique encastrable est son prix plus élevé que celui d'un simple mitigeur ou d'un mélangeur.

Bon à savoir : la salle de bain est le plus gros poste de consommation d'eau. Une douche de 4 à 5 minutes consomme ainsi de 60 à 80 litres d'eau, un bain entre 150 et 200 litres selon le volume de la baignoire.

Mitigeur encastrable : critères de choix

Plusieurs critères sont à prendre en compte dans le choix de votre mitigeur encastrable.

Design et finitions

Qu'il soit rétro, classique ou plus contemporain avec des formes épurées ou originales, il en existe pour tous les goûts.

Côté finitions, le mitigeur encastrable peut être chromé. Qu'il soit mat, brossé ou poli, il est alors facile à entretenir et particulièrement résistant. Mais les gouttes d'eau peuvent y laisser des traces.

En inox (acier inoxydable), le mitigeur encastrable est également résistant et se marque moins facilement, mais il craint les rayures.

Bon à savoir : d'autres finitions sont également possibles, comme le laiton ou des matériaux synthétiques, moins onéreux.

Équipements optionnels

Parmi les fonctionnalités optionnelles du mitigeur encastrable, on trouve la sécurité. Présente sur la plupart des modèles thermostatiques, elle permet de fixer une température maximale à ne pas dépasser pour éviter tout risque de brûlure. Elle se débloque facilement si vous souhaitez une eau plus chaude.

Le limitateur de débit permet de réaliser des économies d'eau, tout en gardant un excellent confort. Il prend la forme d'un mousseur, qui gonfle d'air les gouttes d'eau, ou d'un point de résistance, qui bloque le débit à mi-course.

La commande infrarouge déclenche quant à elle, par simple passage des mains, le fonctionnement du mitigeur encastré.

Bon à savoir : la certification NF, délivrée par un organisme indépendant, garantit que votre mitigeur encastrable délivre bien l'eau à la température indiquée, mais aussi la constance de celle-ci, quels que soient la pression, le débit et la température de l'eau. Elle garantit également sa résistance à la corrosion, sa durabilité, son débit, son remplissage silencieux, ou encore son interchangeabilité.

Mitigeur encastrable : installation et entretien

Installation d'un mitigeur encastrable

Encastrer un mitigeur dans un mur est une opération délicate à privilégier dans le neuf ou dans le cadre d'une importante rénovation de la salle de bain.

Il faut en effet percer la cloison pour y intégrer le corps du robinet, encastrer la tuyauterie, puis poser en applique le corps et la ou les commandes du mitigeur.

Si vous n'êtes pas un bricoleur averti, n'hésitez pas à faire appel à un professionnel. 

Astuce : si la cloison ne permet pas d'encastrer le mitigeur de par sa dureté ou sa trop faible épaisseur, il est possible de fixer le robinet encastré au mur, avant d'habiller ensuite ce dernier, avec une plaque de placo hydrofuge par exemple.

Entretien d'un mitigeur encastrable

L'entretien d'un mitigeur encastrable est identique à celui de toute robinetterie de salle de bain.

Un nettoyant doux ou du simple vinaigre blanc sont idéaux. Les détergents trop corrosifs sont par contre à proscrire. 

 

Mitigeur encastrable : prix et fournisseurs

Le prix dépend des matériaux, des options et du fabricant.

Vous trouverez un mitigeur encastrable à partir de 80 € environ jusqu'à plus de 200 € pour un modèle thermostatique.

Vous trouverez un mitigeur encastrable dans les magasins de bricolage, les enseignes spécialisées et sur internet.

Bon à savoir : la garantie d'un mitigeur encastrable est généralement de10 ans.

Ces pros peuvent vous aider