Raccord collet mobile

Sommaire

Le raccord collet mobile, couramment dénommé "rapport rapide", "raccord collet américain" ou "rapport collet Gripp" est un dispositif destiné à installer un circuit d’eau sans connaissances particulières en plomberie et sans autre outillage qu’une simple clé plate de dimension appropriée ou une clé à molette.

Faisons le point des atouts et limites de ce système.

Raccord collet mobile : faire de la plomberie sans être plombier

Le gros intérêt de la technique de raccords à collets mobiles réside dans la faculté donnée à chacun de réaliser une installation de plomberie complète, en tube de cuivre, sans avoir auparavant acquis les techniques de soudage, de cintrage ou de fabrication de collets battus.

6 composants pour un circuit de plomberie traditionnel

Les canalisations d’eau sont fabriquées à partir d’éléments juxtaposés :

  • tuyaux droit ;
  • raccords à visser ;
  • tuyaux cintrés ;
  • tuyaux à emboîture ;
  • raccords à collets battus ;
  • raccords à souder ou à braser.

Les deux premiers postes se trouvent prêts à monter dans le commerce ; il ne reste qu’à couper les tubes à la longueur voulue. Les trois derniers sont mis en forme par l’installateur, ce qui implique un savoir-faire et des outillages spécifiques onéreux et du temps d’exécution.

Seulement 3 composants dans un circuit à raccords collets mobiles

Comme dans l’installation traditionnelle, on utilise des tuyaux de cuivre rigides et des raccords à visser, mais les cintrages, emboîtures et soudures, sont remplacés par des raccords à collets mobiles droits, coudés ou en tés.

Toute notion d’expérience professionnelle disparaît, au bénéfice d’un simple processus logique d’assemblage par vissage. Il s’agit, en quelque sorte, d’un jeu de construction pour adultes !

1 raccord à collet mobile = 4 éléments

Le raccord à collet mobile se décompose en 4 sous-ensembles :

  • Un corps de raccord, le plus souvent en laiton. Il est muni d’un filetage mâle à chacune de ses extrémités, dans lesquelles le tube de cuivre doit s’insérer sur 5 à 10 mm, sans serrer, ni jeu excessif.
  • Une rondelle métallique inoxydable, crantée, conique par extrémité. Son rôle consiste à bloquer le tube dans le corps du raccord pour éviter son arrachement sous l’effet de la pression de l’eau. La dimension intérieure de la rondelle correspond au diamètre extérieur du tube.
  • Un joint de section carrée par connexion. Il assure l’étanchéité de l’assemblage. Comme la rondelle, son diamètre intérieur correspond au diamètre extérieur du tube.
  • Un écrou de serrage venant se visser sur chaque extrémité. Il est percé au diamètre extérieur du tube.

Bon à savoir : les raccords d’évacuation sont quelquefois munis de raccords à collets mobiles. Ils n’ont rien à voir avec les systèmes décrits plus haut. Tube, corps de raccord et écrou percé sont en PVC, le collet mobile peut être de section carrée, conique ou à lèvres. Ce dispositif permet les ajustements rapides de la longueur du tuyau.

Mode de fonctionnement du raccord à collet mobile

Pour chaque connexion, il convient d’enfiler dans le tube et dans l’ordre :

  • l’écrou ;
  • la rondelle (face lisse contre l’écrou ou côté denté vers l’extrémité du tube) ;
  • le joint ;
  • le bout du tube dans le corps du raccord.

Puis, visser l’écrou sur le filetage du corps, serrer modérément. C’est fini !

Bon à savoir : ce type d’assemblage est généralement garanti 10 ans, pour une pression maximale de 10 bars. Bien que l’emploi de tube recuit ne soit pas interdite, il est prudent de borner son utilisation aux sorties de robinets.

Raccord collet mobile : une gamme compatible avec les diamètres courants de tubes cuivre et de raccords à visser

La gamme courante de raccords utilisables avec les collets mobiles comprend, pour des tubes cuivre de diamètres : 8 X 10, 10 X 12, 12 X 14, 14 X 16, 16 X18, 18 X 20, 20 X 22, 30 X 32 :

  • des raccords droits égaux ou à réduction ;
  • des coudes égaux ou à réduction ;
  • des tés égaux ou inégaux ;
  • des raccords unions ;
  • des raccords spéciaux (mamelons, raccordements d’appareils, piquages, liaison Cuivre/PER, etc.).

Attention : encastrement et usage gaz interdits pour tous les raccords à collets mobiles.

 

Prix d'un raccord à collet mobile

Compte tenu du prix élevé et du nombre important de raccords collets mobiles nécessaires, le prix de revient d’une installation complète reste très élevé. Ce mode de fabrication est donc généralement réservé à une extension de faible amplitude ou à l’alimentation d’un nouvel appareil sur un réseau existant.

Voici les prix :

  • Ensemble écrou 15 x 21 + collet mobile + rondelle inox, pour tube cuivre 10 / 12 : entre 1,15 et 3,80 € TTC l’unité (suivant le distributeur et la quantité par emballage).
  • Collet mobile de rechange pour tube 10 / 12 filetage 15 / 21(sans écrou) : entre 0,70 et 0,80 € l’unité (par emballage de 20 pièces).
  • Raccord droit égal pour tube 10 / 12 : entre 2,50 et 3,00 € TTC l’unité.
  • Raccord réduction pour tubes12 /14 et 10/12 : entre 3,00 et 3,50 € TTC l’unité.
  • Coude égal pour tube 10 / 12 : entre 3,50 et 4,00 € TTC l’unité.
  • Té égal pour tube 10 / 12 : entre 4,00 et 4,50 € TTC l’unité.

Pour en savoir plus :

  • La plomberie s’intéresse à la circulation de l’eau dans une habitation. Pour connaître tous ses aspects, téléchargez gratuitement notre guide de la plomberie.
  • Que vous désiriez réaliser des petits travaux de plomberie ou bien vous lancer dans une installation complète, voici l'outillage de plomberie dont vous aurez besoin.
  • Différents matériaux sont à votre disposition pour votre tuyauterie : la plomberie sans soudure, en PVC, en cuivre, en PER, multicouche ou encore flexible. On fait le point sur la plomberie sans soudure.

Ces pros peuvent vous aider