Hauteur des écoulements en plomberie

Sommaire

Construction, transformation, aménagement, si de nombreuses opérations, y compris la plomberie, sont réalisables par le particulier, elles répondent à des impératifs de pose.

La hauteur des écoulements d'une installation de plomberie fait partie des normes à respecter afin de ne pas subir de désagréments futurs. La normalisation de la hauteur des écoulements en détails selon les équipements de la salle d'eau, de la cuisine et de la buanderie dans notre zoom.

Importance de la pose des écoulements

Les écoulements doivent évacuer les eaux usées vers un collecteur central relié au tout-à-l’égout ou à l'installation d'assainissement non collectif (fosse septique, puisard…). On distingue les eaux ménagères non chargées issues des cuisines, salles d'eau et buanderie et les eaux vannes chargées provenant des WC.

Les règles de pose des écoulements répondent à des normes qui sont prescrites par l'expérience des constructeurs et des utilisateurs. On distingue deux secteurs où la norme doit être respectée : la section des canalisations et leur hauteur de pose.

Section des canalisations

  • La section est exprimée en mm², c'est de la section de la canalisation que dépend le débit de l'écoulement. Elle dépend du diamètre de la canalisation et du carré de ce diamètre ; ainsi, une canalisation de 14 mm de diamètre possède une section de 154 mm² soit 3 fois la section d'un tube de 8 mm alors que le diamètre n'a pas été doublé.
  • La section doit être adaptée à la quantité d'eau à évacuer, une section trop faible ralentira l'évacuation et favorisera les bouchages ; une section trop importante sera bruyante et provoquera des désamorçages des siphons, causes de mauvaises odeurs.

Bon à savoir : en cas d'évacuation sur équipements multiples, la section de l'écoulement commun devra permettre la somme des écoulements individuels.

Hauteur de pose

  • La hauteur de pose des écoulements doit être adaptée à la hauteur d'évacuation des équipements et être étudiée dès le début du chantier afin de respecter les impératifs de l'hydraulique.
  • Pour éviter les évacuations trop verticales qui génèrent des bruits et des désamorçages de siphon, un écoulement doit combiner une chute verticale (la hauteur de l'écoulement) suivie d'une canalisation en pente contrôlée (3 à 5 cm par mètre est conseillé, 1 cm par mètre à minima).

Bon à savoir : toute évacuation devra être raccordée via un siphon afin d'éviter les mauvaises odeurs. On choisit de préférence des siphons démontables lorsque le dispositif sanitaire n'en est pas équipé d'origine. La hauteur d'une évacuation doit correspondre à la hauteur de sortie du siphon.

Diamètre et hauteur des écoulements pièce par pièce

Cette liste regroupe les impératifs à respecter pour poser un écoulement selon l'appareil ou le sanitaire à poser. Attention, les hauteurs sont déterminées "sol fini" (avec carrelage, parquet, etc.) et non "sol brut" sur dalle ou plancher avant revêtement.

Pose d'un écoulement dans la salle d'eau

La salle d'eau classique est ici considérée sans WC qui sont traités à part :

  • Lavabo : la hauteur d'un lavabo est généralement située entre 83 cm et 85 cm du sol. Le diamètre (extérieur) du tuyau d'évacuation conseillé pour un lavabo est de 32 mm :
    • Lavabo sur colonne : la hauteur de l'écoulement est à déterminer selon le modèle et la hauteur de la colonne fournie.
    • Lavabo mural : la hauteur de l'évacuation doit être située à 52 cm du sol.
  • Bidet : un bidet a une contenance peu éloignée d'une vasque de lavabo. Le diamètre conseillé de l'évacuation est de 32 mm et sa hauteur de pose varie entre 5 cm et 11 cm selon les modèles.
  • Douche : le diamètre standard de la canalisation d'évacuation d'une douche est de 40 mm. La hauteur de l'évacuation dépend du type de receveur :
    • Douche à l'italienne (de plain pied) : évacuation sous le plancher par l'étage inférieur ou le vide sanitaire.
    • Douche à receveur : 4 cm au moins puis à déterminer en fonction du receveur.
  • Baignoire : diamètre d'évacuation identique à la douche 40 mm, hauteur de l'évacuation entre 9 cm et 13 cm selon le modèle de la baignoire et de son siphon.

 

Dans la cuisine et la buanderie

La hauteur standard des meubles de cuisine a tendance à augmenter afin de suivre le grandissement constant de la population, toutefois la hauteur des siphons des éviers muraux, sur meuble ou en cuisine aménagée est assez standardisée :

  • Évier : le diamètre conseillé du tube d'évacuation est de 40 mm. La hauteur de l'évacuation est à 52 cm du sol.
  • Bac à laver : identique à l'évier : diamètre de canalisation 40 mm, hauteur 52 cm.
  • Lave-linge, lave-vaisselle : diamètre de la canalisation de 32 mm, hauteur de 52 cm. Le siphon n'est pas nécessaire car il est intégré à l'appareil ou formé par le tube souple.

Hauteur des écoulements pour les WC

Le diamètre de la conduite d'évacuation d'un WC varie de 80 mm minimum à 100 mm maximum. Le type d'évacuation et la hauteur de l'écoulement dépendent du modèle de cuvette :

  • Cuvette à évacuation horizontale : la hauteur standard au-dessus du sol fini est de 18 cm mesurée à l'axe du tube (centre de la section). La distance entre le mur fini et le raccordement à la cuvette varie de 18 cm à 22 cm selon le modèle de cuvette.
  • Cuvette à évacuation verticale : la distance entre le mur fini et l'axe de l'écoulement est de 22 cm, aucune hauteur n'est conseillée car l'évacuation doit affleurer le sol fini.

Bon à savoir : il est possible d'installer un WC sur une évacuation d'un diamètre inférieur à 80 mm à condition de choisir un WC broyeur.

Pour en savoir davantage sur la plomberie et les évacuations sanitaires :

Ces pros peuvent vous aider