Collier de serrage

Sommaire

Le collier de serrage est un dispositif mécanique destiné à assurer, par compression, le verrouillage et l’étanchéité des raccordements de tuyauteries souples sur des raccords rigides.

La plupart ne sont adaptés qu’aux pressions modérées.

Les colliers de serrage en matière synthétique

Les colliers en nylon crantés (ou colliers de serrage à dents à double mâchoire) sont utilisés pour le montage de raccords d’arrosage automatique en tuyaux polyéthylène fins. Disponibles en diamètres < à 20 mm, ils s’installent en un éclair, à l’aide d’une simple pince multiprise.

Les colliers de serrage en rilsan, polyamide ou nylon, employés pour le frettage de câblage ou de tuyaux souples, peuvent aussi dans leurs versions renforcées (à languette inox) servir au blocage de gaines de ventilation annelées minces.

Le collier de serrage auto-agrippant (velcro) est utile pour le serrage de matières légères (isolants de tubes ou de réservoirs).

Les colliers de serrage métalliques

L’acier galvanisé, bichromaté, peint ou inoxydable, est le matériau de prédilection pour la fabrication de colliers de serrage métalliques, mais il en existe en alliage d’aluminium, en laiton matricé ou en fonte.

Le collier à vis sans fin

Le collier à vis sans fin est constitué d’une bande de feuillard crantée ou perforée, actionnée par une vis sans fin. C’est le collier de serrage le plus courant. Il se décline sous tous les diamètres à partir de 8 mm, mais peut aussi être facilement fabriqué, sur mesure, à base de bandes de grande longueur et de têtes motrices séparées.

Il existe de multiples variantes de ce collier et autant de performances en tenues mécaniques :

  • à bande ajourée ou renforcée ;
  • à fil et bande crantée soudée ;
  • à verrouillage rapide ;
  • à tête basculante ;
  • à cylindre renforcé ;
  • à oreillette ;
  • à pont.

Les modèles à vis 6 pans sont les plus robustes.

Utilisation : irrigation, arrosage, fixation universelle de tubes souples, réparations de toutes sortes, compatible gaz.

Le collier à fil

Simple ou double, ce collier est une boucle en fil d’acier dont chaque extrémité est façonnée en anneau à travers lequel passe le boulon de serrage.

Utilisation : raccordement des gaines de ventilation et des tubes souples.

Collier à oreille

Le collier à oreille est un anneau fermé, en ruban d’acier malléable de forte épaisseur. Deux pliages en forme de « U », diamétralement opposés (les oreilles), assurent le serrage par écrasement (non démontable).

Utilisation : c’est le mode de fixation privilégié des raccords de gaz comprimés.

Le collier clipsable

Le collier clipsable est une bande métallique lisse et élastique dont l’une des extrémités est munie d’un crochet et l’autre d’une oreille. Le serrage s’effectue en bloquant le crochet dans l’oreille au moyen d’une pince.

Utilisation : fixation de tubes et durits de pression (air comprimé, chauffage, climatisation).

Collier à tourillon

Le collier à tourillon est une bande à bords relevés sur laquelle deux anneaux sont soudés transversalement. 2 tiges cylindriques percées transversalement (l’une au diamètre de la vis percée, l’autre percée et taraudée) sont glissées dans les anneaux. La vis de serrage relie l’ensemble. Un pont, placé sous la vis, permet de répartir la charge de serrage.

Utilisation : ce collier très résistant convient aux tuyaux armés ou épais.

Collier de sécurité

Les colliers de sécurité, très massifs, sont constitués de deux demi-coquilles assemblées et serrées par 2 boulons diamétralement opposés. Le relief interne nervuré se verrouille entre les crantages du raccord, rendant tout arrachement impossible. Il s’agit sûrement de l’assemblage par collier le plus résistant. Le tube éclate avant que le collier ne glisse !

Utilisation : circuits d’eau, d’air ou d’huile sous haute pression.

Collier à gorges ou rainuré

Il est constitué soit d’une bande emboutie en « V » refermée par une vis, soit par deux demi coquilles profilées dont le serrage est assuré par 2 vis latérales. L'étanchéité est assurée par un joint de compression.

Utilisation : assemblages ou raccordements de tuyauteries à bouts coniques, évasés ou bourrelés, raccordement d’appareils, fumisterie.

Colliers à ressort

Anneau ouvert et à recouvrement, en lame ou en fil de ressort et dont les extrémités relevées servent d’appui d’ouverture. Une simple pression avec une pince, le collier élargi est prêt à être glissé autour du tube. Relâcher la pression, le collier est en place !

Ce peut être aussi un collier à tourillon recevant un ressort à boudin sous la tête de serrage. La compression du ressort dose la pression de serrage.

Utilisation : ces colliers compensent la dilatation. Ils sont les colliers typiques pour la fixation des durits.

Collier de réparation

Le collier de réparation (ou de jonction) est un collier tubulaire ouvrant à tirant boulonné ou à mors serrés par vis latérales. Une garniture interne en EPDM garantit l’étanchéité par compression sur le tube à réparer.

Utilisation : aveuglement de fuite et aboutement de tubes rigides (acier, fonte, PE, PVC).

Collier à languette

Il est constitué d’une bande de feuillard pliée et évidée, recevant une goupille fendue dans le pliage. Le serrage s’effectue en tournant la goupille, après y avoir inséré l’extrémité libre du double ruban.

Utilisation : fixation des tubes en matières souples. Il est réservé aux diamètres supérieurs à 40 mm.

 

Le prix des colliers de serrage

L’éventail de prix des colliers de serrage est vaste : entre ± 0,50 € TTC pour un collier à vis sans fin en acier galvanisé , Ø de serrage 8-12 mm, jusqu’à plusieurs dizaines d’euros pour un collier de réparation de fort diamètre.

Ces pros peuvent vous aider