Tuyau en inox

Sommaire

À l’exception des tuyauteries souples ou flexibles, de quelques vidages et des conduits de fumisterie, les tubes en acier inoxydable sont rarement utilisés pour les installations de plomberies domestiques. En cause, le prix élevé de la matière première et l’expertise nécessaire à la mise en œuvre du matériau.

On les retrouve plus couramment dans les gammes d’accessoires (porte-serviettes, tringles, poignées) et dans les composants architecturaux (rampes, garde-corps, main courante).

Tuyau en inox : définition

Les aciers inoxydables sont des alliages contenant au moins 10,5 % de chrome et moins de 1,2 % de carbone (norme européenne 10088-1). D’autres composants (nickel, molybdène, manganèse, titane), peuvent modifier sa tenue mécanique ou mieux adapter ses performances anticorrosion au milieu concerné.

Les tuyaux inox les plus employés dans la maison sont fabriqués à base d’acier inoxydable types AISI 304, 304L, 316, et 316L.

Bon à savoir : les références suivies de la lettre L signifient que l’acier est moins riche en carbone (entre – 0,03 et – 0,04 %). Cette particularité lui confère une meilleure résistance à la corrosion au contact des eaux à concentrations modérées en chlorures et en acides (qualité alimentaire). Les inox classifiés AISI 316 et 316L contiennent du molybdène (2 à 2,5 %). Ils sont plus stables en présence d’acides ou de chlores et résistent mieux à la corrosion intergranulaire.

Les 3 types courants de tuyaux en inox

Tuyau inox rigide

Naturellement sain, le tuyau en inox rigide garantit la durabilité des réseaux d’eau destinés à l’alimentation et exposés aux atmosphères corrosives ou salines.

Ces tubes sont commercialisés en barres de 4 à 7 mètres, aux dimensions métriques courantes (épaisseurs de 1, 1,5 ou 2 mm) et aux normes du gaz.

Les connexions sont impérativement soudées au TIG (sous atmosphère de gaz inerte), en haute fréquence ou au laser, mais sur chantier, elles sont quelquefois serties, au moyen de raccords inox spécifiques (coudes, té, manchons). Les tuyaux en inox au pas du gaz peuvent être filetés et raccordés au moyen de raccords adaptés.

Bon à savoir : la protection contre la corrosion des tuyaux en inox est due à la formation, en surface, d’une fine couche d’oxyde de chrome (passivation). Si la continuité de cette pellicule moléculaire est interrompue (soudures, chocs, rayures, cratérisation), l’acier peut localement se corroder. Pris à temps, un simple polissage suivi d’une couche de passivant remet tout en ordre.

Tuyau inox souple ou flexible

L’usage des tuyaux en inox souples est devenu très courant pour le raccordement des appareils de plomberie et de sanitaire (robinets, vannes, chauffe-eau, chaudières). Ils prennent instantanément toutes les formes et s'accommodent sans difficulté des chemins les plus sinueux.

Ces accessoires sécurisent les raccordements, éliminent une grande partie des vibrations et assurent une économie appréciable de temps de montage.

Les tuyaux en inox souples sont généralement composés d’un tube en matière synthétique recouvert d’une tresse de fils en inox ou d’un enroulement de ruban inox agrafé. Un raccord à visser est serti sur chaque bout. Toutes les combinaisons sont possibles : mâle-mâle, femelle-femelle ou mâle-femelle, dans une grande variété de dimensions. Ils sont commercialisés en différentes longueurs, mais peuvent être fabriqués sur mesure.

Bon à savoir : il existe aussi des tuyaux souples inox étirables, dits onduleux, résistant à de très hautes pressions ou à des températures élevées. Ces produits, surtout destinés à l’industrie, sont peu utilisés en usage domestique.

Tuyau inox de fumisterie

Rigide ou flexible, le tuyau en inox de fumisterie est, par excellence, l’équipement durable pour l’évacuation des fumées acides (fioul, bois) et pour résister aux condensats (chaudières à condensation toutes énergies).

Rigide, il se présente en tronçons emboîtables, de 25, 30, 50, 66 ou 100 cm, assortis d’une gamme d’accessoires (coudes, tés, réductions, collerettes). Il est commercialisé dans tous les diamètres courants.

Bon à savoir : une variante de tuyaux en inox rigides dits « doubles peaux » est constituée de 2 tubes concentriques. Le plus souvent thermiquement isolés, ils sont surtout destinés à fabriquer des colonnes montantes extérieures ou des évacuations intérieures anti-brûlures.

Flexible, il est constitué d'un ruban en tôle sertie enroulée. Ce montage lui confère une certaine souplesse et permet de confectionner des tuyaux de très grandes longueurs, surtout utilisés pour le tubage de cheminée (chemisage).

Bon à savoir : il existe aussi un tuyau inox flexible léger, de très faible épaisseur, essentiellement utilisé comme conduit de ventilation.

 

Prix des tuyaux en inox

Les tuyaux en inox sont vendus chez les négociants en produits de plomberie et chauffage ou dans les magasins de bricolage.

Les différents ordres de prix de ces tuyaux sont les suivants :

  • barre inox 316 L rigide, L = 3 m - Ø 25 mm - ép = 1 mm : entre 100 et 110 € TTC ;
  • tuyau souple de raccordement bouteille gaz, L = 1 m : entre 50 et 55 € TTC ;
  • flexible de sanitaire à écrou femelle/femelle, inox 304 - L 30 cm - 15 x 21 mm : entre 7 et 10 € TTC ;
  • tube de fumisterie inox 316 L rigide, L 100 cm - Ø 150 mm : entre 35 et 45 € TTC ;
  • ligne d’évacuation des fumées complète, en inox 316 L, Ø 150 - colonne montante extérieure double peau isolée - hauteur 4 m – (y compris accessoires) : entre 700 et 800 € TTC.

Ces pros peuvent vous aider