Réaliser un raccord Gripp

Sommaire

Aussi appelés raccords américains ou raccords « Gripp » (du nom d’un de leurs fabricants), les raccords à compression sont des raccords rapides. Comme les raccords bicônes et les raccords instantanés, ils s’utilisent en plomberie pour éviter les soudures. Leur principe est simple : un joint en caoutchouc, comprimé par une rondelle et un écrou, garantit l’étanchéité du montage.

Un raccord à compression se compose d’un écrou (à enfiler en premier sur le tube), d’une rondelle spéciale et d’un joint plat en caoutchouc. Au serrage, l’écrou comprime rondelle et joint au bout de la partie filetée du raccord, ainsi qu’autour du tube.

Les raccords à compression sont disponibles en de multiples versions :

  • manchon pour abouter 2 tubes de même diamètre ;
  • manchon avec réduction pour abouter 2 tubes de diamètres différents ;
  • coude à 90° pour éviter un cintrage ;
  • coude à 90° (patère) pour raccorder une robinetterie murale ;
  • en T (avec ou sans réduction) pour raccorder une dérivation à 90° sur un tube rectiligne.

Voici comment poser un raccord Gripp.

1. Enfilez l’écrou sur le tube

Bon à savoir : pour que le joint s’installe sans problème et que le raccord soit étanche, l’extrémité du tube doit être coupée droit et ne présenter aucune bavure. L’idéal est d’utiliser un coupe-tubes.

  • Séparez l’écrou du raccord à installer (sans perdre joint et rondelle).
  • Enfilez l’écrou sur le tube.

2. Enfilez rondelle et joint sur le tube

  • Enfilez la rondelle et le joint sur le tube.
  • Positionnez-les à l’extrémité du tube.

3. Présentez le raccord Gripp

  • Présentez le raccord au bout du tube (si possible tenu à l’horizontale).
  • Maintenez bien le tube au fond du raccord pour qu’il ne recule pas.

Note : si le raccord est coudé ou en T, orientez-le correctement.

4. Vissez l’écrou sur le raccord Gripp

  • Faites coulisser l’écrou (qui pousse rondelle et joint) jusqu’au raccord.
  • Serrez l’écrou à la main (en maintenant toujours le tube au fond du raccord).
  • Dès qu’il devient impossible de continuer, utilisez une clé à fourche.
  • Maintenez par ailleurs le raccord : avec une autre clé s’il est droit ou bien avec une pince multiprise s’il est coudé ou en T. Veillez alors à ne pas abîmer le raccord.
  • Serrez l’écrou fermement mais sans excès : le laiton est un métal tendre.

5. Vérifiez l’absence de fuite

Si l'eau a été coupée au départ dans le circuit, rouvrez la vanne d’arrêt.

Si des gouttes apparaissent à l’aplomb du raccord, c’est en général qu’il n’est pas été suffisamment serré. Resserrez-le.

Si la fuite persiste :

  • Recoupez l’eau et démontez le raccord.
  • Observez le joint qui est peut-être endommagé ou la rondelle qui peut être déformée.
  • Si c’est le cas, remplacez rondelle et joint.
  • Si ce n’est pas le cas, c’est peut-être le tube lui-même qui est endommagé…
  • Déposez joint, rondelle et écrou.
  • Avec un coupe-tube, découpez le tube au delà de la partie endommagée.
  • Reposez écrou, rondelle et joint.
  • Resserrez ensuite l’écrou sur le raccord.

Ces pros peuvent vous aider